Les frais de transport dépendent de votre commande (en savoir plus)

Nos conseils pour conserver au mieux l’huile d’olive

L’huile d’olive : ce qu’il faut savoir pour profiter pleinement de tous ses bienfaits

 

L’huile d’olive est réputée pour ses bienfaits. En effet, elle est riche en acides gras monoinsaturés, en polyphénols, en vitamines (K et E) et en antioxydants. Elle est donc excellente pour nos cellules et plus généralement pour notre organisme, luttant ainsi efficacement contre le vieillissement et diminuant les risque de maladies cardiovasculaires. Cependant, pour être sûr de garder tous ces bienfaits intacts, mieux vaut savoir comment la conserver puisque ces propriétés peuvent venir à s’étioler.

Veiller à ce que le conditionnement soit approprié

 

L’huile d’olive peut être conditionnée de plusieurs façons :

 

  • Dans une bouteille en verre
  • Dans un bidon
  • Dans une bouteille en plastique

 

Les bouteilles en verre et les bidons métalliques protègent efficacement l’huile d’olive et permettent de lui garder un maximum de saveur. La bouteille en plastique est quant à elle à éviter puisque puisqu’elle conserve mal l’huile et le goût s’en trouve souvent dénaturé au fil du temps. Si vous choisissez une bouteille en verre pour conserver votre huile, n’oubliez pas de ranger la bouteille (fermée bien évidemment puisque l’huile d’olive craint l’oxygène) dans un placard afin qu’elle reste un maximum dans l’obscurité. En effet, la lumière créé une perte conséquente d’antioxydants (en particulier les tocophérols) et altère son goût qui peut rapidement devenir  rance.

De même, veillez à ce que l’huile soit conservée dans un environnement relativement frais. Nous vous déconseillons cependant de la placer dans votre frigidaire au risque de la voir se troubler et cristalliser. Soumise à des températures plus élevées (au-delà de 25°, ce qui peut vite être le cas lorsque l’on conserve l’huile d’olive dans sa cuisine en été), les acides gras sont dénaturés ; ils deviennent alors des acides gras libres, et là encore, son goût risque d’être dénaturé. Le mieux reste alors de la conserver dans un endroit sec, frais et à l’abri de la chaleur, idéalement dans un placard fermé.

L’air, la chaleur et la lumière sont donc les principaux facteurs qui peuvent altérer une huile pourtant initialement d’une excellente qualité.

Réservez votre huile d’olive d’exception pour l’assaisonnement

 

L’huile d’olive que nous proposons à Une Bonne Nature est une huile d’olive extra vierge d’exception. Si les grands amateurs choisissent de la déguster simplement sur un morceau de pain, nous vous conseillons également d’accompagner vos crudités d’un trait de cette huile si particulière. Néanmoins, nous vous déconseillons de la cuire. Si elle ne représente aucun danger majeur pour la santé si elle est chauffée, sachez cependant qu’il est tout de même déconseillé de la porter à des températures extrêmes (point de fumées) lors d’une friture par exemple. Cela favorise la libération de composés néfastes, même s’il s’agit d’une huile extra vierge.

 

Si nous préférons vous conseiller de la consommer en guise d’assaisonnement, c’est tout simplement pour vous garantir de profiter pleinement de tous ses arômes qui se verraient détruits dès que la température atteint 70°. 

Ne tardez pas trop pour consommer l’huile d’olive

 

Dès son extraction, l’huile évolue très rapidement. C’est pourquoi il est conseillé de la consommer dans les douze mois qui suivent l’achat. Même si elle est conservée dans des conditions optimums, les arômes commenceront à s’étioler et un goût rance commencera à s’affirmer. Plus généralement, l’huile d’olive se consomme dans les 12 à 18 mois, mais pas au-delà. Nous vous conseillons d’acheter votre huile plus souvent mais en petit conditionnement ; c’est pourquoi nous vous proposons une huile bio extra vierge en bouteille de 500 ml.